Skip to main content

R. Kelly condamné à 30 ans de prison

R. Kelly condamné à 30 ans de prison

HIT RADIO
Le verdict est tombé : R. Kelly est condamné à 30 ans de prison. Une décision prononcée le mercredi 29 juin par le tribunal fédéral de Brooklyn, le chanteur R&B ayant été reconnu coupable d'avoir orchestré un système d'exploitation sexuelles de jeunes femmes, dont des mineures, durant près de 25 ans.

« Ces crimes ont été minutieusement calculés, soigneusement planifiés et régulièrement exécutés pendant près de 25 ans…C'est l'esclavage et la violence » a déclaré la juge Ann M. Donnelly à R. Kelly, en prononçant la sentence. Une peine de prison un peu plus élevée que prévue puisque les procureurs fédéraux avaient réclamé au moins 25 ans de prison à l'encontre du chanteur, durant leur dernier réquisitoire.

Selon les médias présents sur place, R Kelly est resté totalement silencieux durant l’annonce du verdict. C'est l'été dernier que se tenait le procès très médiatisé autour de la star du R&B. Il avait été reconnu coupable de neuf chefs d'accusations, dont ceux de trafic sexuel, exploitation de jeunes femmes, racket, corruption ou extorsion sur une période s'étalant de 1994 à 2018. Principales accusatrices, six femmes ont assuré avoir été droguées, violées, avortées de force ou contaminées par des maladies sexuellement transmissibles.

Ce procès, initié dans la foulée du documentaire Surviving R. Kelly dénonçant les méfaits de l'artiste, est considéré comme un tournant majeur pour le mouvement #MeToo puisqu'il s'agit de la première fois que la majorité des plaignantes sont des femmes noires et qu'elles accusent un artiste noir. R. Kelly, qui a depuis été banni de YouTube, n'en a toutefois pas fini avec la justice puisqu'il doit être à nouveau jugé le 15 août à Chicago, où il fait face à des accusations pour production de pornographie infantile et incitation de mineurs à des actes sexuels.

Reste informé de toute l'actualité
Inscris-toi à la newsletter

The subscriber's email address.