X

RIHANNA sur HIT RADIOPartager

 

Nom : Robyn Rihanna Fenty

Date de naissance : 20 Février 1988

Nationalité : U.S.A

Genre : Pop/R'n'B

BIOGRAPHIE : 

Robyn Rihanna Fenty, plus connue sous le diminutif de Rihanna, voit le jour le 20 février 1988, sous le soleil de la Barbade (Caraïbes). Ses premières découvertes musicales sont Alicia Keys, qu’elle écoute en boucle, Mariah Carey, et Britney Spears qu’elle essaie d’imiter pendant ses cours de chant. Elle est aussi marquée par les musiques caribéennes, dont sa musique gardera la trace par la suite. La petite Rihanna passe une enfance tranquille entre les leçons de solfège et une scolarité qu’elle suit assidûment. Sérieuse, la jeune femme qui place beaucoup d’espoir dans sa réussite musicale a tout pour plaire : un joli minois – qui lui vaut d’ailleurs, en 2004, un prix de « Miss » dans un concours de beauté – et une belle voix qui enchante.

Cette vie trop paisible à son goût prend fin lorsque la chanteuse rencontre en 2003 le producteur Evan Rogers en vacances sur l’île. Il tombe sous le charme de la belle métisse et décide de la co-produire avec son partenaire Carl Sturken (le duo a déjà produit Christina Aguilera, Boyzone, Christina Milian, Kelly Clarkson, N’Sync…) et l’emmène à New York pour l’enregistrement d’une maquette de douze chansons. Début 2005, Rihanna emménage aux Etats-Unis pour y entamer une carrière musicale, tout en poursuivant ses études sous tutorat. La jeune fille alors âgée de seize ans n’a pas longtemps à attendre, car tout s’enchaîne rapidement. Un enregistrement parvient au rappeur et producteur Jay-Z, oreille fine et boyfriend de Beyoncé. Il flaire la graine de star et, d’entrée, lui fait signer un contrat pour six albums – un chiffre devenu inhabituel dans les années 2000 – pour le label qu’il dirige, Def Jam.

Enchantées et misant sur la réputation de découvreur de talents de Jay-Z, les radios diffusent en rotation lourde le premier single « Pon De Replay », qui sort à l’été 2005 : le succès est instantané, qui profitera à l’album. Music of the Sun, co-écrit par Rihanna, est à la croisée des genres reggae dancehall et R&B. Il se vend à deux millions d’exemplaires dans le monde et atteint le top 10 aux Etats-Unis et au Canada. Mais ce sont les singles qui connaissent le plus grand succès. A seulement dix-sept ans, la grande bombe sexy Rihanna caracole et s’impose sur la scène R&B, avec son second album, A Girl Like Me, paru en avril 2006. Ce disque, qui lui vaut la consécration : il se classe dans top 10 d’une douzaine de pays, reçoit une pluie de certifications (or en France, notamment, et platine au Canada ou aux Etats-Unis). Ce qui lui vaut d’être élue « Artiste féminine » de l'année 2006 au Billboard Music Awards.

Cet énorme succès mondial est dû à trois titres, qui tous se placent au sommet des classements mondiaux. « S.O.S. (Rescue Me) », tout d’abord, qui sort un mois avant l’album et se reconnaît à son sample de « Tainted Love » de Soft Cell ; la chanson devient également le thème de la campagne de publicité pour Nike. C’est ensuite « Unfaithful », qui sort courant juin. Le titre, une ballade cette fois-ci, est signé Ne-Yo et est élu « chanson de l’année » aux NRJ Music Awards. « We Ride » sort à son tour, en septembre, et connaît un succès moindre. Un quatrième single est tiré de A Girl Like Me, le duo « Break It Off » avec la star jamaïcaine du dancehall, Sean Paul, qui est publié sur iTunes en février 2007. Rihanna ne se repose pas sur ses lauriers et, dès le 29 mars (mai pour l’Europe), paraît le single « Umbrella » (sur lequel apparaît son mentor Jay-Z), qui prépare le terrain pour son troisième album en moins de trois ans : Good Girl Gone Bad, qui sort en juin. Le single se classe n°1 dans près d’une trentaine de pays et devient la plus grosse vente annuelle mondiale des singles. Le carton mondial est au rendez-vous pour un Good Girl Gone Bad qui voit la collaboration – outre celles de Jay-Z et Ne-Yo – du producteur Timbaland (sur trois titres) et de Justin Timberlake.

Cet album comporte des accents plus rock, même si la part belle revient au R&B. Trois autres singles sont extraits de ce quatrième album, dont le succès sur le pistes de danse est éclatant : « Shut Up and Drive », « Don’t Stop The Music », « Hate That I Love You » atteignent tous un classement honorable dans les ventes de disques de par le monde. « Breakin’ Dishes », dont la sortie est prévu pour avril 2008, est le cinquième single de Rihanna. En septembre 2007, la chanteuse entame son Good Girl Gone Bad Tour au Canada, qui se prolonge aux Etats-Unis et en Europe à la fin de l’année. Le spectacle passe par le Royaume-Uni en décembre, après une date française unique au Zénith de Paris le 11 novembre. Cette tournée lui donne l’occasion de venir chercher son prix pour la « Meilleure chanson de l’année » aux NRJ Music Awards de janvier 2008. Parallèlement à sa carrière de chanteuse, Rihanna a été choisie pour représenter diverses marques, du téléphone portable LG à la ligne de maquillage CoverGirl ou de vêtements H&M, et s’investit dans des œuvres caritatives (l’association Believe, qu’elle a créée et qui vise à aider les enfants du monde en phase terminale de maladies comme le cancer ou le SIDA). Quant à sa vie privée, hormis d’occasionnelles rumeurs, cela reste secret.

Source : Universal Music

DISCOGRAPHIE : 

Albums :

  • 2005 : Music of the Sun
  • 2006 : A Girl Like Me
  • 2007 : Good Girl Gone Bad
  • 2008 : Good Girl Gone Bad: Reloaded
  • 2009 : Good Girl Gone Bad: The Remixes
  • 2009 : Rated R
  • 2010 : Rated R: Remixed
  • 2010 : Loud
  • 2011 : Talk That Talk