YUSUF ISLAM

 

Génie intemporel, Yusuf Islam a marqué de son empreinte quatre décennies de musique.
Né Steven Demetre Georgiou en 1948 à Londres, d'un père chypriote grec et d'une mère suédoise. Passionné depuis son jeune âge par l’art et la musique, il s'intéresse au blues et à la musique folk et décide de devenir compositeur. En 1966, Cat Stevens joue dans des pubs. Il est repéré par le producteur Mike Hurst. Le jeune homme compose son premier tube en 1967, Matthew and son. Le 45 tours se classera numéro deux des charts anglais et lui permettra de se faire connaître à travers toute l'Europe. 1967 est l'année des premières tournées pour Cat Stevens qui partira sur les routes avec le Jimi Hendrix Experience et les Californiens de Walker Brothers.
Des chansons comme "I Love My Dog", "Matthew & Son" et "Here Comes My Baby" marquent ses premiers succès.
Il reprend sa carrière en 1970 et adopte un nouveau tournant musical, plus intense, faisant de lui une star mondiale offrant des morceaux forts en émotion.  Il a écoulé plus de 100 millions d'albums dans le monde. Des albums tels que "Mona Bone Jakon", "Tea for the Tillerman", "Teaser and the Firecat", "Catch Bull at Four", "Foreigner", "Buddha and the Chocolate Box", "Numbers", "Izitso" et en particulier la bande originale du film culte "Harold et Maude" ont profondément marqué l'esprit des fans.
En 1977, Cat Stevens se convertit donc à l'Islam et prend le nom religieux de Yusuf Islam. Il abandonne sa carrière et consacre son temps et ses revenus à des œuvres de bienfaisance.
Pendant presque trente ans, il partagera son temps entre des opérations caritatives, des prêches dans les mosquées. Il continuera de chanter principalement des chansons religieuses. Il préside par ailleurs une association caritative, "Small Kindness", qui aide les enfants et les victimes de la guerre. Aujourd'hui réconcilié avec son passé, ses chansons intemporelles de renommée mondiale, le troubadour folk rock est encore présent dans le cœur des fans comme l'un des plus grands artistes de tous les temps.

 

Génie intemporel, Yusuf Islam a marqué de son empreinte quatre décennies de musique.
Né Steven Demetre Georgiou en 1948 à Londres, d'un père chypriote grec et d'une mère suédoise. Passionné depuis son jeune âge par l’art et la musique, il s'intéresse au blues et à la musique folk et décide de devenir compositeur. En 1966, Cat Stevens joue dans des pubs. Il est repéré par le producteur Mike Hurst.

Le jeune homme compose son premier tube en 1967, Matthew and son. Le 45 tours se classera numéro deux des charts anglais et lui permettra de se faire connaître à travers toute l'Europe. 1967 est l'année des premières tournées pour Cat Stevens qui partira sur les routes avec le Jimi Hendrix Experience et les Californiens de Walker Brothers.
Des chansons comme "I Love My Dog", "Matthew & Son" et "Here Comes My Baby" marquent ses premiers succès.


Il reprend sa carrière en 1970 et adopte un nouveau tournant musical, plus intense, faisant de lui une star mondiale offrant des morceaux forts en émotion.  Il a écoulé plus de 100 millions d'albums dans le monde. Des albums tels que "Mona Bone Jakon", "Tea for the Tillerman", "Teaser and the Firecat", "Catch Bull at Four", "Foreigner", "Buddha and the Chocolate Box", "Numbers", "Izitso" et en particulier la bande originale du film culte "Harold et Maude" ont profondément marqué l'esprit des fans.


En 1977, Cat Stevens se convertit donc à l'Islam et prend le nom religieux de Yusuf Islam. Il abandonne sa carrière et consacre son temps et ses revenus à des œuvres de bienfaisance.


Pendant presque trente ans, il partagera son temps entre des opérations caritatives, des prêches dans les mosquées. Il continuera de chanter principalement des chansons religieuses. Il préside par ailleurs une association caritative, "Small Kindness", qui aide les enfants et les victimes de la guerre. Aujourd'hui réconcilié avec son passé, ses chansons intemporelles de renommée mondiale, le troubadour folk rock est encore présent dans le cœur des fans comme l'un des plus grands artistes de tous les temps.

Discographie : 

Albums : 

 

 

  • 1966 : Matthew and Son
  • 1967 : New Masters
  • 1970 : Mona Bone Jakon
  • 1970 : Tea for the Tillerman
  • 1971 : Teaser and the Firecat
  • 1972 : Catch Bull at Four
  • 1973 : Foreigner
  • 1974 : Buddha and the Chocolate Box
  • 1974 : Saturnight (en concert, enregistré en 1974)
  • 1975 : Numbers
  • 1977 : Izitso
  • 1978 : Back to Earth
  • 2004 : Majikat (en concert, enregistré en 1976)