Steph Ragga Man

Nom : Mustapha Boukrouna

Date de naissance : 

Nationalité : Maroc

Genre : Ragga, R&B, Reggae

BIOGRAPHIE : 

Steph Ragga Man, de son vrai nom Mustapha Boukrouna, est un chanteur marocain de reggae, né à Casablanca en 1981.

Mustapha a grandi dans le quartier hay mohammadi et participe à la mouvance hip-hop de la jeunesse locale. Il fait partie successivement des Technique Black avec qui il remporte le premier tremplin des jeunes musiciens de Casablanca en 1999, de Hu-Connection, de Mafia C.

Après son bac, Mustapha va cependant mettre la musique entre parenthèses pendant plusieurs années. Il poursuit des études à l’Ecole Normale Supérieure et devient professeur de sport.

Il signe un come-back gagnant en 2006 sous le nom de Steph Ragga Man. Il entame alors une carrière solo où il délaisse sa casquette de Mc rappeur pour revêtir le bonnet rasta de ses premiers vrais amours musicaux.

Mustapha est en effet tombé en transe le jour où il a découvert ses premiers morceaux de musique Reggae interprétés par Papa San, Shabba Ranks, General Degree et autres Cutty Ranks. Il avait alors 16 ans. C’était comme s’il avait trouvé un trésor de pirates sur une île des Caraïbes. Une révélation. Steph Ragga Man va s’imposer comme un pionnier, un explorateur du genre jamaïcain tendance ragga dancehall au Maroc, le style n’ayant pas trouvé jusqu’alors d’écho dans la culture underground dans le Royaume.

Il a sorti fin 2006 son premier album en auto-prod intitulé « Tfarwiha Pour le plaisir », qui le font remarquer du label Clic Records avec lesquels il a sorti en suivant plusieurs singles qui ont cartonné tels Bounce Bounce, Lbayda Nayda, Mama Africa, Sata Loose, et un Best Of récapitulant tous ses tracks en 2009.

Steph Ragga Man livre une musique ronde et chaleureuse à son image, colorée et dansante, un son analogique de qualité où les mélodies Reggae fusionnent avec les sonorités Zouk, Dancehall et Hip Hop. Steph invite au rêve, à planer en son compagnie dans un voyage musical empreint d’amour et de fraternité. N’aller pas croire pour autant que Steph veut vous enfumer l’esprit.

Les textes de ses chansons chantés en arabe ou en français abordent au contraire les problèmes de la société marocaine en face, il invite à ouvrir les yeux, à la conscience et à la conduite citoyenne en utilisant le droit de vote. Steph, c’est de la bonne vibration, man, pour graviter en apesanteur loin de la grisaille du monde !

Alors qu’il vient de souffler ses 30 bougies, Steph envisage de raccrocher les gants et de se retirer de la scène. Plusieurs groupes FaceBook ont été créés par les fans pour qu’il laisse pas béton

DISCOGRAPHIE : 

2006 : Tfarwiha Pour le plaisir