RAISS TIJANI

 

Raïss Tijani invente un style métissé et léger, mais son message est lourd de sens. Vous avez sûrement dû écouter un morceau de son dernier clip ! Il est en train de faire un carton que ce soit en France ou ailleurs. Raïss Tijani est l’un de ces artistes singuliers qui font du métissage une richesse et une source intarissable de création.
C’est un musicien qui nous vient de Mante-la-Jolie, en France. D’origine marocaine et sénégalaise, sa musique est un subtil mélange de rythmiques qui ne passent pas sans exalter les sens. Son premier single propose une fusion réussie de Hip Hop, Funk, Soul et Berbère. Une nouvelle "recette" musicale qui ne cesse de collectionner les fans français, marocains et sénégalais.
« Je suis né en France d’un père sénégalais et d’une mère marocaine. Mon enfance a été partagée entre mon pays de naissance et le Sénégal où j’ai passé trois ans », confie-t-il.
« Aujourd’hui, je rentre plus souvent au Maroc et j’ai cette envie de traduire tout ce métissage culturel en musique ». Après de nombreuses rencontres avec des artistes de renommée internationale tels que Gloria Gaynor, la reine du disco, Macéo Parker & Fred Wesley, des noms prestigieux de la planète jazz , les Blues qui ont, entre autre, fait partie du crew du regretté James Brown, The JB’s et bien d’autres, Raïss Tijani s’est confirmé comme un artiste de niveau international avec un style qui lui est propre, et qui a séduit les publics les plus divers. En toute modestie, il explique son expérience, « J’ai commencé à chanter dans des fêtes en accompagnant des artistes. C’est ce qui m’a aidé à développer ce côté artistique ».
Des générations de divers âges et origines ethniques sont unanimes à son sujet. En fait, Il est l’exemple d’un mélange culturel réussi. Ecouter ses chansons ou le voir en concert est un réel plaisir. C’est aussi une vraie leçon de culture musicale qui dépasse toutes les frontières pour dire au monde que l’humanité est une malgré la diversité de ses composantes.
Tijani est l’un de ces artistes qui militent pour l’universalité de la musique. C’est en fait le créateur de la Hïp’Soul Style ! « C’est mon vécu et surtout mon envie d’explorer de nouvelles sonorités sur une base de la musique Soul et Hip Hop ».
De ses influences, Raïss Tijani fait un exposé assez exhaustif pour faire passer un message humaniste, « du Funk, du Hip Hop, de la Reggada, de la Soul, de la musique Afro du sud ou du nord, du Chaâbi, du Gnaoui, des sonorités berbères… Le tout, avec un bon dosage, du feeling et du cœur », c’est le savant mélange qu’il a trouvé pour fédérer autour de lui des gens de toutes les couleurs, de toutes les culture sans aucune sorte de discrimination.
Homme orchestre, il n’hésite pas à mettre ensemble les instruments les plus exogènes. « J’utilise la cora, un instrument à cordes considéré comme l’ancêtre de la harpe ou la flûte peul qui est une grande flûte en bois et qui nécessite des notes travaillées avec le vibrato ». Loin d’être superficiel, Raïss Tijani se fait un point d’honneur à véhiculer des messages de paix, de respect et de diversité culturel.
Avec le lancement de son album
« Tijani Raïssi » au Maroc, il marque une entrée fracassante sur les ondes et fait de plus en plus d’adèptes de sa conception de la musique. « C’est en fait mon premier album solo. Je tiens à le partager avec les passionnés de musique et les amateurs de textes forts », explique-t-il.
Son clip de lancement, chanson titre de son album, c’est un hommage rendu à l’un de ses pays d’origine, le Maroc, à son identité amazighe qu’il arbore fièrement sans racisme aucun.
« C’est normal que je veuille rendre hommage au Maroc et aux Marocains avec qui je partage ma culture et mes racines », conclut-il en toute modestie.

 

Raïss Tijani invente un style métissé et léger, mais son message est lourd de sens. Vous avez sûrement dû écouter un morceau de son dernier clip ! Il est en train de faire un carton que ce soit en France ou ailleurs. Raïss Tijani est l’un de ces artistes singuliers qui font du métissage une richesse et une source intarissable de création.C’est un musicien qui nous vient de Mante-la-Jolie, en France.

D’origine marocaine et sénégalaise, sa musique est un subtil mélange de rythmiques qui ne passent pas sans exalter les sens. Son premier single propose une fusion réussie de Hip Hop, Funk, Soul et Berbère. Une nouvelle "recette" musicale qui ne cesse de collectionner les fans français, marocains et sénégalais.« Je suis né en France d’un père sénégalais et d’une mère marocaine. Mon enfance a été partagée entre mon pays de naissance et le Sénégal où j’ai passé trois ans », confie-t-il.« Aujourd’hui, je rentre plus souvent au Maroc et j’ai cette envie de traduire tout ce métissage culturel en musique ».

Après de nombreuses rencontres avec des artistes de renommée internationale tels que Gloria Gaynor, la reine du disco, Macéo Parker & Fred Wesley, des noms prestigieux de la planète jazz , les Blues qui ont, entre autre, fait partie du crew du regretté James Brown, The JB’s et bien d’autres, Raïss Tijani s’est confirmé comme un artiste de niveau international avec un style qui lui est propre, et qui a séduit les publics les plus divers. En toute modestie, il explique son expérience, « J’ai commencé à chanter dans des fêtes en accompagnant des artistes. C’est ce qui m’a aidé à développer ce côté artistique ».

Des générations de divers âges et origines ethniques sont unanimes à son sujet. En fait, Il est l’exemple d’un mélange culturel réussi. Ecouter ses chansons ou le voir en concert est un réel plaisir. C’est aussi une vraie leçon de culture musicale qui dépasse toutes les frontières pour dire au monde que l’humanité est une malgré la diversité de ses composantes.Tijani est l’un de ces artistes qui militent pour l’universalité de la musique.

C’est en fait le créateur de la Hïp’Soul Style ! « C’est mon vécu et surtout mon envie d’explorer de nouvelles sonorités sur une base de la musique Soul et Hip Hop ».De ses influences, Raïss Tijani fait un exposé assez exhaustif pour faire passer un message humaniste, « du Funk, du Hip Hop, de la Reggada, de la Soul, de la musique Afro du sud ou du nord, du Chaâbi, du Gnaoui, des sonorités berbères… Le tout, avec un bon dosage, du feeling et du cœur », c’est le savant mélange qu’il a trouvé pour fédérer autour de lui des gens de toutes les couleurs, de toutes les culture sans aucune sorte de discrimination.Homme orchestre, il n’hésite pas à mettre ensemble les instruments les plus exogènes. « J’utilise la cora, un instrument à cordes considéré comme l’ancêtre de la harpe ou la flûte peul qui est une grande flûte en bois et qui nécessite des notes travaillées avec le vibrato ».

Loin d’être superficiel, Raïss Tijani se fait un point d’honneur à véhiculer des messages de paix, de respect et de diversité culturel.Avec le lancement de son album« Tijani Raïssi » au Maroc, il marque une entrée fracassante sur les ondes et fait de plus en plus d’adèptes de sa conception de la musique. « C’est en fait mon premier album solo. Je tiens à le partager avec les passionnés de musique et les amateurs de textes forts », explique-t-il.

Son clip de lancement, chanson titre de son album, c’est un hommage rendu à l’un de ses pays d’origine, le Maroc, à son identité amazighe qu’il arbore fièrement sans racisme aucun.« C’est normal que je veuille rendre hommage au Maroc et aux Marocains avec qui je partage ma culture et mes racines », conclut-il en toute modestie.

Discographie : 

 

  • Harissa
  • Tijani Raissi