QUINCY JONES

Nom : Quincy Delight Jones Jr

Date de naissance : 14 Mars 1933

Nationalité : U.S.A

Genre : Blues/Soul/Jazz

Quincy Jones (de son vrai nom Quincy Delight Jones Jr. puis surnommé Q), né le 14 mars 1933 à Chicago (Illinois), est un trompettiste, arrangeur, compositeur et producteur américain.
Né à Chicago, Quincy Jones connaît une enfance difficile, quand son père s'installe dans la banlieue de Seattle et c’est là que Quincy Jones fait connaissance avec la musique. Il s’essaie d’abord en autodidacte au piano, puis apprend la trompette à l’école. À 13 ans, il reçoit quelques cours de Clark Terry, lors d’un passage de l’orchestre de Count Basie à Seattle. La situation financière de la famille est difficile et, en dehors de ses heures d’école, il exerce l’activité de cireur de chaussures. Il fait connaissance de Ray Charles, son aîné de 3 ans. Les deux amis forment un combo qui se produit dans les clubs de la ville. Quincy Jones fait aussi partie d’orchestres locaux. À 18 ans, il obtient une bourse pour poursuivre ses études au « Berklee College of Music » de Boston.
Il quitte vite l’établissement pour intégrer l’orchestre de Lionel Hampton, malgré le salaire de misère il reste 4ans dans ce big band.
En 57 il s’installe à Paris ou il étudie et travail pour le label d’Eddie Barclay. Il retourne aux États-Unis où, grâce à l’aide d'Irving Green, il devient arrangeur puis directeur musical du label Mercury. 
En août 1974, il est victime d’une rupture d'anévrisme et subit deux importantes opérations. Après six mois d’arrêt, il reprend une intense activité. Il est le directeur musical du film The Wiz pour le compte de la mythique maison de disques Motown. C'est sur le tournage qu'il rencontre le jeune Michael Jackson qui est à la recherche d'un nouveau producteur pour lancer sa carrière solo. Il produit ainsi en 1979 Off the Wall le cinquième album de Michael Jackson qui est un énorme succès commercial. En 1982, l'essai est transformé avec Thriller. Cet album est vendu à plus de 100 millions d'exemplaires et reste à ce jour l'album le plus vendu de tous les temps. Après un troisième album, Bad, Michael Jackson va "rompre" avec Quincy Jones, mais la fortune de ce dernier est définitivement assurée. Sa situation financière permet à Quincy Jones d'acheter les droits d’édition de compositions de nombreux musiciens (il possède actuellement les droits sur environ 1 600 titres). Elle lui permet aussi d'être, en 1985, co-producteur du film de Steven Spielberg La Couleur pourpre (The Color Purple). La même année, il est co-organisateur de l'enregistrement de We Are the World, titre "humanitaire" contre la famine en Éthiopie (1984-1985). En 1988, il remixe Blue Monday deNew Order. 

BIOGRAPHIE : 

Quincy Jones (de son vrai nom Quincy Delight Jones Jr. puis surnommé Q), né le 14 mars 1933 à Chicago (Illinois), est un trompettiste, arrangeur, compositeur et producteur américain.
Né à Chicago, Quincy Jones connaît une enfance difficile, quand son père s'installe dans la banlieue de Seattle et c’est là que Quincy Jones fait connaissance avec la musique. Il s’essaie d’abord en autodidacte au piano, puis apprend la trompette à l’école. À 13 ans, il reçoit quelques cours de Clark Terry, lors d’un passage de l’orchestre de Count Basie à Seattle. La situation financière de la famille est difficile et, en dehors de ses heures d’école, il exerce l’activité de cireur de chaussures. Il fait connaissance de Ray Charles, son aîné de 3 ans. Les deux amis forment un combo qui se produit dans les clubs de la ville. Quincy Jones fait aussi partie d’orchestres locaux. À 18 ans, il obtient une bourse pour poursuivre ses études au « Berklee College of Music » de Boston.

Il quitte vite l’établissement pour intégrer l’orchestre de Lionel Hampton, malgré le salaire de misère il reste 4ans dans ce big band.En 57 il s’installe à Paris ou il étudie et travail pour le label d’Eddie Barclay. Il retourne aux États-Unis où, grâce à l’aide d'Irving Green, il devient arrangeur puis directeur musical du label Mercury. 

En août 1974, il est victime d’une rupture d'anévrisme et subit deux importantes opérations. Après six mois d’arrêt, il reprend une intense activité. Il est le directeur musical du film The Wiz pour le compte de la mythique maison de disques Motown. C'est sur le tournage qu'il rencontre le jeune Michael Jackson qui est à la recherche d'un nouveau producteur pour lancer sa carrière solo. Il produit ainsi en 1979 Off the Wall le cinquième album de Michael Jackson qui est un énorme succès commercial. En 1982, l'essai est transformé avec Thriller. Cet album est vendu à plus de 100 millions d'exemplaires et reste à ce jour l'album le plus vendu de tous les temps.

Après un troisième album, Bad, Michael Jackson va "rompre" avec Quincy Jones, mais la fortune de ce dernier est définitivement assurée. Sa situation financière permet à Quincy Jones d'acheter les droits d’édition de compositions de nombreux musiciens (il possède actuellement les droits sur environ 1 600 titres). Elle lui permet aussi d'être, en 1985, co-producteur du film de Steven Spielberg La Couleur pourpre (The Color Purple). La même année, il est co-organisateur de l'enregistrement de We Are the World, titre "humanitaire" contre la famine en Éthiopie (1984-1985). En 1988, il remixe Blue Monday deNew Order. 

Discographie :

Albums :

  • This is how I feel about Jazz (1956)
  • The birth of a band (1959)
  • The great wide world of Quincy Jones (1959)
  •  I dig dancers (1960)
  • Around the World (1961)
  • Newport'61(1961)
  • The great wide world of Quincy Jones-Live (in Zurich) (1961)
  • Quintessence (1961)
  • Big Band Bossa Nova (1962)
  • Quincy Jones plays hip hits (1963)
  • Golden boy (1964)
  • I had a ball(1964)
  • Quincy Jones explores the music of Henry Mancini (1964)
  • Quincy plays for pussycats (1965)
  • Quincy's got a brend new bag (1965)
  • Walking in space (1969)
  • Gula Matari (1970)
  • Smackwater Jack (1971)
  • You've got it bad, girl (1972)
  • Body Heat (1974)
  • Mellow madness (1975)
  • I heard that (1976)
  • Roots (1977)
  • Sounds...and stuff like that (1978)
  • The Dude (1981)
  • USA For Africa (1985)
  • Back on the block (1989)
  • Q's Jook joint (1995)
  • From Q with love (1999)
  • Basie and beyond (with Sammy Nastico and his orchestra) (2000)
  • Q : the music of Quincy Jones (2001)
  • 2013 : The Butler de Lee Daniels ( MUSIQUE DE FILM)