Nom : Richard Melville Hall

Date de naissance : 11 Septembre 1965

Nationalité : U.S.A

Genre : Techno/Trance/House/Pop/Soul

BIOGRAPHIE : 

Sacré "Iggy Pop de la techno" grâce à son tube Go, Moby est propulsé en 1999 sur le devant de la scène avec l'album Play qui s'est vendu à dix millions d'exemplaires dans le monde. Moby, alias Richard Melville Hall, est l'arrière petit-neveu de l'auteur de Moby Dick, Herman Melville. Voilà pourquoi, il hérite du pseudonyme Moby quelques temps après sa naissance en 1965. Musicien dès son adolescence, Moby touche à tous les genres : punk, house, musique électronique, trance... Il trouve sa voie dans les années 80 avec l'acid-house. En tant que DJ Remixer, il obtient une reconnaissance internationale grâce à son tube Go.

Viendront ensuite plusieurs albums : Moby, Early Underground et Ambient chez Instinct Records. En 1995, Moby change de Maison de disque et publie un nouvel opus Everything is wrong. Pour le suivant Animal Rights, Moby revient au punk-rock, mais ce dernier reste l'un des moins apprécié du public. Il participe ensuite aux musiques des films Heat, Le Saint, Le Cinquième Élément et Demain Ne Meurt Jamais, qui sont regroupées sur la compilation I Like to Score qui sort en 1997. Il revient en 1999, avec l'album Play qui connaît un énorme succès grâce au single Natural Blues (10 millions d'albums vendus). En 2002, il publie une version remasterisée de Go et un nouvel album 18, aux ambiances mélancoliques inspirées par les événements du 11 septembre 2001.

En Mars 2005, sort l'album Hotel suivi en 2008 par l'opus, Last Night. En 2009, il revient avec l'album Wait for Me beaucoup plus intimiste que ses précédents opus. Le premier single qui en découle est la chanson Shot in the Back of the Head dont le clip est réalisé par David Lynch en personne ! En 2011, Destroyed, son neuvième album studio, qui réunit 15 titres qui sont à la fois atmosphériques, déconcertants et enveloppants. Fort de mélodies qui vous rentrent imperceptiblement dans la tête, cet opus est vraisemblablement le plus riche en refrains accrocheurs de la carrière de Moby depuis le fameux Play qui avait fait un tabac international en 1999.

Source : Concerts.fr

DISCOGRAPHIE : 

Albums : 

  • 1991 : Time’s up
  • 1992 : Moby
  • 1993 : The Story So Far (UK)
  • 1993 : Ambient 1995 : Everything is Wrong
  • 1996 : Animal Rights
  • 1997 : Animal Rights (US)
  • 1999 : Play
  • 2000 : Play: The B-Sides
  • 2002 : 18
  • 2003 : 18 B-Sides + DVD
  • 2005 : Hotel
  • 2008 : Last Night
  • 2009 : Wait for me
  • 2011 : Destroyed

Documentaire

  • Earthlings de Shaun Monson. La bande originale reprend des classiques de Moby et il a composé certains morceaux exclusifs.