MAYADA EL HANAWI

Née en 1959 à Halab en Syrie de parents mélomanes qui passent leur passion pour la musique à leur petite fille, Mayada est férue, dès son plus jeune âge de musique classique arabe.
En 1976, Mayada El Hanawi a l’occasion de rencontrer celui dont les oeuvres l’ont vu grandir : Mohamed Abdelwahab. Mohamed Abdelwahab propose à la famille de Mayada El Hanawi de le rejoindre au Caire, afin qu’il puisse étudier les capacités qu’offre la voix de Mayada et l’initier à l’art du chant en l’entrainant.
Mayada El Hanawi est dotée d’une discographie créée pour elle par les plus grands paroliers et compositeurs, à l’image de Mohamed Al Mougui qui lui offre « Ya Ghaëbane la Yaghib » (Ô toi, absent très présent), ou encore Ahmed Rami et Riad El Sonbaty, tous deux anciens paroliers et compositeurs de la grande cantatrice Oum Kalsoum.
Mais c’est Baligh Hamdi qui sera son compositeur égyptien favori. Il a d’ailleurs composé la majorité de ses plus grandes chansons : « Sidi ana » (Mon maître), « Al-Hob elli kan » (L’amour qui était) ou encore « Ana baachaak » (Je t’adore). En tout et pour tout, Baligh Hamdi a mis en musique quelques 25 titres pour la chanteuse, écrivant même les paroles de certaines d’entre elles à l’instar de « Saet Zamane ».

 

Nom complet : Mayada El Hanawi

Date de naissance : 1959

Nationalité : Syrie

Genre : Musique Arabe

Née en 1959 à Halab en Syrie de parents mélomanes qui passent leur passion pour la musique à leur petite fille, Mayada est férue, dès son plus jeune âge de musique classique arabe.

En 1976, Mayada El Hanawi a l’occasion de rencontrer celui dont les oeuvres l’ont vu grandir : Mohamed Abdelwahab. Mohamed Abdelwahab propose à la famille de Mayada El Hanawi de le rejoindre au Caire, afin qu’il puisse étudier les capacités qu’offre la voix de Mayada et l’initier à l’art du chant en l’entrainant.

Mayada El Hanawi est dotée d’une discographie créée pour elle par les plus grands paroliers et compositeurs, à l’image de Mohamed Al Mougui qui lui offre « Ya Ghaëbane la Yaghib » (Ô toi, absent très présent), ou encore Ahmed Rami et Riad El Sonbaty, tous deux anciens paroliers et compositeurs de la grande cantatrice Oum Kaltoum.

Mais c’est Baligh Hamdi qui sera son compositeur égyptien favori. Il a d’ailleurs composé la majorité de ses plus grandes chansons : « Sidi ana » (Mon maître), « Al-Hob elli kan » (L’amour qui était) ou encore « Ana baachaak » (Je t’adore). En tout et pour tout, Baligh Hamdi a mis en musique quelques 25 titres pour la chanteuse, écrivant même les paroles de certaines d’entre elles à l’instar de « Saet Zamane ».

Discographie :

Albums : 

 

  • Al Hob Li Kan
  • Alouly Ansa
  • Bayent Alhob Alaya
  • Enta Tany
  • Fatet Sana
  • Galak Kalamy
  • Habena
  • Isma3 3itabi
  • Laymeen
  • Maak Lel Nehaya
  • Meen Edak El-Hak
  • Mhma Aghany
  • Qadamt Elrouh