Membres : Redfoo (Stefan Kendal Gordy) et SkyBlu (Skyler Husten Gordy).

Date de création : 2006

Nationalité : U.S.A

Genre : Electro/Hip Hop/Pop/House

BIOGRAPHIE : 

Cette année, le monde entier danse le shuffle sur “Party Rock Anthem” de LMFAO. Pour l’instant, le tube incroyable de ce duo tout droit venu de Los Angeles a atteint la première place du classement iTunes de 7 pays (dont la France), et a passé des semaines au top du classement pop en Angleterre. Autre marque d’affection du monde envers la chanson, le clip déjanté a dépassé les 35 millions de vues en 2 mois seulement.

Et qu’on se le dise, “Party Rock Anthem” n’est qu’un avant goût du nouvel album de Redfoo et Sky Blu, » (Party Rock/will.i.am/Cherry Tree/Interscope) qui sortira le 20 juin 2011. « “Sorry For Party Rocking” est juste une excuse pour faire la fête », nous explique Redfoo, membre de LMFAO reconnaissable par son afro qui défie les lois de la gravité.

« C’est l’excuse que tu donnes quand quelqu’un se plaint. Par exemple quand tes parents te crient d’arrêter de danser le shuffle à l’étage parce que ça les réveille. Eh ben maintenant tu peux leur répondre “Sorry for party rocking mom (excuse-moi de m’amuser maman)” ».
Le neveu de Redfoo et parolier des LMFAO, Sky Blu, confirme le message mais sans les excuses. « On met le feu aux fêtes, on montre l’exemple ».

On est sûrs d’une chose, le duo va bien s’amuser en 2011, en célébrant leur succès et en faisant la fête sur les titres dance sérieusement contagieux qu’ils ont eux-mêmes créés et qui se révèlent aussi efficaces en radio qu’en clubs.
« On fait des tas de chansons, et on le fait toujours sérieusement » confie Sky Blu.
Selon Redfoo, le duo est bien plus qu’un simple groupe de musique dance/pop… Ils sont de vrais scientifiques qui brodent consciencieusement la bande son d’une génération nouvelle de fêtards du monde entier. Avec leur premier album Party Rock sorti en 2009 et nominé aux Grammy Awards, LMFAO avait lancé un nouveau genre musical qui a su conquérir les programmateurs radio du monde entier.

« On des stylistes musicaux », nous déclare Redfoo. Il enchaîne : « Si la musique est un moyen de communiquer avec les gens, alors nous sommes presque des scientifiques. Certaines personnes créent des logiciels. Les scénaristes sont capables d’écrire des histoires qui peuvent vous faire pleurer. Nous, on met au point une musique destinée aux clubs, pour les DJs, et nous savons quoi leur envoyer. »
Ce talent que le groupe revendique n’est mis en lumière que depuis peu puisque leur carrière a commencé à sérieusement décoller il y a 5 ans quand leur morceau “I’m in Miami Bitch” les a sortis de la scène club underground et a attiré l’attention d’Interscope Records par le biais du leader des Black Eyed Peas Will.i.am (d’ailleurs Redfoo et Will.I.Am sont amis d’enfance et le premier a produit la toute première démo du second dans son home studio).

Mais personne ne peut dire que le succès des LMFAO est un coup de chance… le duo a toujours beaucoup travaillé, animé par leur passion de la musique depuis leur enfance. Avant son dj set au club Surrender de Las Vegas (Blu est dj résident au club The Wynn et Redfoo est résident au Marquee à Las Vegas), Sky explique « Je suis un vrai DJ mais aussi un rapper, j’ai grandi en écoutant Tupac, Mos Def et Eminem. » Logiquement, LMFAO a créé un album d’hymnes dance teintés de hip-hop qui va enflammer les dancefloors de Stockholm à Sydney en passant par le reste du monde…


Entre l’entraînant et surexcité “I’m sexy and I know it” qui mélange acid-house et rap, et “Champagne showers” le prochain single porté par des synthés explosifs, le groupe va imposer SA musique crossover dans tous les clubs et faire danser les gens jusqu’en 2012.
« On ne fait que commencer », assure Sky Blu à la veille de démarrer une tournée estivale aux USA avec Ke$ha. Et ceux qui n’auront pas la chance de les voir en live n’auront qu’à se repasser encore et encore la vidéo buzz du moment qu’est le clip de “Party Rock Anthem”.
« C’est une des vidéos les plus dingues de tous les temps », dit Sky qui a toujours aimé danser et qui a pu enfin exprimer son talent dans ce clip tourné au studio Paramount. « On était inspiré par “Thriller” et faire une vidéo de ce type est une chance extraordinaire. Personne ne le sait encore mais nous sommes des athlètes de haut niveau, on assure en basketball, tennis, skateboard ou en danse. »
C’est grâce à leur éthique de travail et leur passion que LMFAO a logiquement vendu plus de 4 millions de titres avec les singles (“I’m in Miami bitch”, “Yes”, “La la la” et “shots”) issus de leur précédent album Party Rock, qui a été nominé aux Grammy Awards dans la catégorie meilleur album dance.

« Avec “Shots” on voulait créer l’hymne des buveurs du monde entier, et on a réussi ! » explique Redfoo à propos de sa collaboration avec Lil Jon, qui est encore aujourd’hui jouée dans de nombreux bars, clubs et fêtes du monde entier. « Mon but, c’est d’être numéro 1, c’est un rêve, mais je travaille pour ça. » Et le travail paie pour Redfoo, il a produit deux remix pour Kanye West, collaboré avec Pitbull sur son prochain album, et les tubes de LMFAO font danser des millions de gens. « Il n’y a pas de règles précises dans la dance, que tu sois riche ou pauvre, faire la fête (party rocking) ça ne plait pas à tout le monde, mais ce que nous voulons faire. Et qui ne voudrait pas faire la fête avec des gens sexy ? »

Les LMFAO crée la musique de cette gigantesque fête, ils l’habillent avec leur ligne de vêtements “Party Rock”, et aujourd’hui ils l’exportent grâce à leur tournée et à leurs DJ sets. Cet été, laissez-vous porter par Sorry For Party Rocking, l’invitation de LMFAO à « juste passer un bon moment ».

Ils collaborent aussi  pour le titre ''Champagne Showers'' en  (featuring Natalia Kills) Pour cet été il nous reviennent avec leur deuxième album  ''Sorry for Party Rocking'', sorti le 21 juin 2011. Ils continuent à fédérer, et à faire danser, le monde entier avec leur nouveau single « Sexy And I Know It''

Source : Wikipedia

DISCOGRAPHIE : 

Albums :

 

  • 2009 : Party Rock
  • 2011 : Sorry For Party Rocking