Membres :

 

  • Alex Giunta
  • Claudio Coveri
  • Giordano Donati

 

 

Date de création  : 2003

Nationalité : Italie

Genre : Dance/House

Débuts avec Sissoko Venus tout droit d'Italie, Alex Giunta, Claudio Coveri et Giordano Donati se réunissent pour la première fois sous le nom Sissoko. La chanson « Let the music take control » sort en 2003 et reçoit un véritable succès. Dès sa sortie en Italie, « Let the music take control » attire l'attention de la Warner France, qui en a racheté les droits et en assure la production sur CD et vinyle.

La chanson devient très vite un hit au-delà même des frontières de l'Hexagone. Ainsi, « Let the music take control » est repris dans près de 71 compilations à travers le monde. Un an plus tard, ils reviennent dans la course avec « Believe » qui atteint la 25e place des titres favoris des répertoires de danse. Par la suite, ils sortent « Lovehouse » ainsi que « Don't stop music » en collaboration avec le label Time Records qui font l'unanimité sur le dance floor. En 2005, le projet Sissoko fait la rencontre de la chanteuse Anggun qui leur propose de remixer sa chanson « Time flies ». Le trio continue de faire des ravages avec la sortie de « My passion » durant l'été 2006.

Un an plus tard, ils collaborent avec le label Ego Music et produisent « I can’t love anymore » ainsi que « Souldivision ». Vient ensuite « Flying to Namibia » qui devient un véritable tube. En 2008, Alex Giunta, Giordano Donati et Claudio Coveri reprennent du service avec Desaparecidos. Le titre « Ibiza » de Desaparecidos vs Walter Master J sur la voix de la chanteuse Sissy arrive sur les ondes, de même que le clip, tourné sur les plages de Isla Blanca, Ibiza. Sorti sous le label Saifam Group, « Ibiza » était bien parti pour devenir le tube de l'été 2008. Après sa sortie en Italie, les labels français et espagnols se ruent sur la chanson pour en acheter les droits. Ainsi, en peu de temps, « Ibiza » est devenu le hit incontournable de l'été, principalement en France.

Compte tenu de son succès, le titre a été remixé par un bon nombre de Djs, notamment Raf Marchesini et Simone Farinan avec une version explosive. Retour en grandes pompes avec « Fiesta loca » Suite au succès de « Ibiza », les Desaparecidos, reviennent en force en mars 2009 avec « Fiesta loca ».

Pour cette fois, Alex Giunta, Claudio Coveri et Giordano Donati se mettent devant la caméra pour le clip de « Fiesta loca » en compagnie du top model Inna Meremenko. Réalisé par Stefano Bertelli, le clip s'inspire du film « Italian job » sorti en 2004. Après avoir fait vibrer les dance floor avec « Ibiza » et « Fiesta loca », on ose espérer que les Desaparecidos ne tarderont pas à sortir de nouveaux tubes, encore plus percutants.

Source : Nrj.fr

DISCOGRAPHIE : 

Albums :

  • Ibiza - EP
  • Fiesta Loca - EP
  • Fiesta Loca
  • Together and Forever
  • La Noche

D'autres œuvres artistiques mentionnent la disparition forcée dans d'autres parties du monde.

  • Porté disparu (1982), film de Costa-Gavras sur les disparitions au Chili sous Pinochet.
  • Desapariciones (1984), chanson écrite par le musicien panaméen Rubén Blades, en référence aux disparitions au Panamá, mais interprétée par un groupe argentin, Los Fabulosos Cadillacs.
  • They Dance Alone (1988), chanson du musicien britannique Sting, centrée sur les mères des disparus chiliens.
  • "Desaparecidos", (1998) chanson de Manu Chao
  • "Kamchatka",(2002) film de Marcelo Pineyro relatant l'histoire d'une famille qui tente de se cacher et d'échapper aux militaires après l'enlèvement de proches.