Nom : Asmae Lmnawar

Date de naissance : 25 Juillet 1978

Nationalité : Maroc

Genre : Musique Arabe

Asmaa Lamnawar est  née à Casablanca en juillet 1978. Cette chanteuse a vocalise s’est fait connaître en 1995 grâce à la RTM. En effet c’est a 17 ans à peine que la chanteuse se lance dans la chanson dans une production de la RTM intitulée « Angham ». Elle chantera de nombreux génériques de séries marocaines et des bandes originales pour des films et des téléfilms marocains avant de participer à la troupe "Oriental Mood", un groupe de musiciens du monde fondé en 1992 et qui font des tournées dans le monde entier. C’est à partir de là que la jeune femme commencera son parcours vers la célébrité dont elle jouit de nos jours.

C’est d’ailleurs lors de leur présence en Egypte que le talent indéniable de Asmaa Lamnawar se fait le plus remarquer, les critiques  fusent et le public s’accord à dire qu’Asmaa est sans doute l’une des chanteuses les plus prometteuses de sa génération.

En 2002 place à l’Opéra du Caire. Ce lieu historique marque indubitablement un tournant important dans sa carrière puisque son tout premier album « Wanari » sort peu après. L’opus est le fruit du travail d’Asmaa Lamnawar avec le poète Khaled Bin Fahad ainsi que les deux grands compositeurs Talal Madha et Yousef Almehana.

L’année  2004 sera marquée par un collaboration avec Kazem Al Saher. En effet Asmaa Lamnawar enregistre un duo «Ashko Ayaman » avec le célèbre chanteur iraquien .

L’année suivante en 2005, la chanteuse participe au Festival de Fès des musiques sacrées et spirituelles avec un programme réalisé sur mesure par le musicien marocain Saïd Charaibi, où Asmaa Lamnawar chante les textes de véritables légendes telles que Al Harraq et Ibn’Arabi. Pour l’occasion, Asmaa est accompagnée de l’Orchestre et du Chœur de la Communauté de Madrid. Une performance inoubliable, dont beaucoup se souviennent encore.

Trois plus tard en 2008, la chanteuse aura enfin sa consécration ! Elle signera avec le grand label Rotana . Et c’est donc cette même année que Asmaa Lamnawar revient avec un nouvel album intitulé « Men hena le bokra » (D'ici à demain), et qui compte parmi ses chansons « Albi Makdebsh » (Mon Cœur n’as pas menti) et « Wahran » (Oran).

En 2009, Asmaa Lamnawar sort son troisième album et enchaine deux duos : le premier avec Kazem Al Saher qu’elle retrouve à nouveau pour « Al Mahkama » (le tribunal) et le second aux côté de Rashed El Majid sur le titre « Khayna ».

En 2010, elle sort son quatrième album avec la maison de disque Rotana, intitulé "Rouh" . Cet album est composé est composé de treize chansons khaleejis et deux chansons marocaines. Elle y collabore toujours avec son mari l'arrangeur Issam Chraiti, ainsi qu'avec des grands poètes du golfe comme le prince Turkey Ben Abdelrahman, Faisal El Seideiri, Saud Ben Mohammed El Abdallah ou encore Hussain El Mehdar. « Rouh » est  une première car elle écrit elle-même les paroles d'une de ses chansons façon gospel, en dialecte marocain "J'en ai marre", dont le titre est un clin d’œil à la chanson phare de la diva marocaine Najat Atabou, dans lequel elle parle de l'exil en terre étrangère, sujet qu'elle avait explorée dans "Wahrane". Cette chanson a été tournée en clip. Sa deuxième chanson marocaine, "Aji Daba", est une chanson plus rythmique écrite par l'artiste marocaine Houda Saad.

En 2013, Asmaa sort son single réussi intitulé "Safi".

En 2014 elle sort un autre single «Hakawa » qui a connu un succès certain au Maroc et dans le monde arabe. L’année suivante un nouveau titre fera le buzz,  « Derti Liya Tayara» a connu un franc succès puisque seulement 48h après sa sortie la vidéo du clip a été visualisée déjà 274 000 fois.

Un an pile poils  après ce titre la chanteuse revient avec un nouveau titre « Mashi Roujoula ».

 

Discographie : 

Albums :

  • Wa Nari (2002)
  • Chi 3adi (2005)
  • Men Hena El Bokra (2008)
  • Rooh (2010)

Singles :

  • Al Mahkamah (Feat kadim Assahir) (2009)
  • Ayouno (2012)
  • Safi (2013)
  • Hakawa (2014)
  • Derti lia Teyara (2015)
  • Machi Roujoula (2016)